Répondre à l’appel du soleil

Alors voilà. J’irai droit au but. Ça fait des semaines (qui se comptent maintenant en mois) que je me demande où j’ai vraiment envie d’être. Ce n’est pas parce que la Nouvelle-Zélande n’est pas jolie! Au contraire, c’est une contrée splendide qui regorge de paysages extraordinaires et surprenants, et qui vous amène de rêve en rêve, à mesure que vous égrenez les kilomètres. Mais l’hiver s’en vient est arrivé tout d’un coup et j’ai envie de retrouver la chaleur et le soleil! J’aime beaucoup les jours de pluie, mais pas 13 en ligne, avec des averses qui découragent tout le monde de sortir (ben quoi, ça peut devenir déprimant, et comme j’ai un peu de misère avec la déprime présentement…). Pour mon petit coeur et mon âme, en ce moment, c’est donc mieux d’avoir du soleil! La vie est plus facile, tout simplement, quand on a juste des shorts et une camisole ou un maillot à porter pour la journée! VIVE LES GOUGOUNES. Je partirai donc à la découverte de Fiji, le 15 mai, pour une durée indéterminée. Deux semaines, deux mois? On verra rendu là! C’est une latitude que j’ai la chance d’avoir, cette année : décider d’où je veux être, au moment où je veux l’être… à distance de budget, disons.

Pourquoi Fiji? Eh bien d’abord, comme dit plus haut, pour le soleil et la chaleur, deux éléments qui, dans un mois ou deux, seront bien prisés des Néo-Zélandais, qui prennent des vacances en juillet pour se sauver du froid et de la pluie. Photos (c’est beau quand même là!) à l’appui.

DSC_4275

DSC_4356

Les billets n’étaient donc pas chers du tout, en ce moment. Mais si j’avais attendu un peu plus, j’aurais payé 200-300$ de plus, juste pour l’aller. Je préfère utiliser ces quelques centaines de dollars pour aller ailleurs ensuite, ou en profiter plus longtemps, et mieux! D’ailleurs, ce n’est pas très loin de la Nouvelle-Zélande, ce qui veut dire que je peux toujours revenir, si le coeur m’en dit. 

Ensuite, parce que Fiji a DES VAGUES IMPRESSIONNANTES et internationalement reconnues. De grosses compétitions de surf y ont lieu et HEY! Je ne peux pas être dans le Pacifique et ne passer chasser les grosses vagues! Des vagues comme ça, bleu pis toute.

DSC_4147 

Finalement, parce que j’ai besoin de changement et d’être dépaysée un peu. La Nouvelle-Zélande est magnifique, mais côté culture, ça nous ressemble pas mal. J’ai envie d’une expérience locale plus colorée, moins occidentale. Et côté paysages, même si je trouve de tout ici (volcans, longues plages de sable, forêts humides, glaciers et j’en passe), je trouve régulièrement que ça ressemble à notre beau Québec, ou à la côte Est des États-Unis. Ce qui me rappelle trop souvent que je m’ennuie des miens et que j’ai laissé l’amoureux derrière, naviguant au soleil… Ça sent bon ici, les amis! Comme chez nous, en été 🙂 Ouille. Donc, retour au soleil, à l’eau turquoise et aux fruits tropicaux sous peu! Et pour la suite… L’avenir nous le dira, et je suis bien ouverte aux suggestions!

Cheers guys!

Advertisements

5 thoughts on “Répondre à l’appel du soleil

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s